Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Le Bhoutan offre beaucoup plus qu'un voyage ou qu'un beau trekking. Il nous gratifie d'abord d'une leçon de vie, et ensuite d'une leçon d'humilité. Parcourir le Bhoutan, c'est accepter que votre vie va changer, que votre mode de pensée va évoluer, va se transformer. C'est difficile à expliquer, c'est juste un constat, mais revenir de là-bas vous permettra de porter un regard très différent sur le monde et sur les personnes que vous allez rencontrer. Vous jugiez ? Vous allez mieux tolérer. Un peu soupe au lait peut être ? Vous allez réfléchir avant de vous emporter. Un brin stressé ? Vous allez devenir efficace. Un brin impatient ? Passez avec bonheur derrière la file. A peine frustré ? Vous serez tellement heureux de ce que vous n'avez même plus envie de posséder ! Je caricature peut- être mais je dois avouer que jamais un pays et ses gens ne m'apportent autant de bonheur et j'ai toujours envie de retourner là-bas, au pied du Chomolhari ou d'aller passer une visite dans le si humble Kila Gompa. Le joli petit groupe de 5 personnes que j'ai emmené (Isabelle, Danièle, Monique, Rémi et Oli) cette fin d'automne là-bas ne s'est pas trompé et tous ont su déguster la lumière exceptionnelle à la Hodler dont nous avons été gratifié, les paysages sublimes et la solitude des vallées remontées et des cols traversés, six pour être précis, tous situés entre 4200 m et 4800 m. J'y retourne quand vous voulez, tout en sachant que les bonnes  périodes se situent de mi-avril à mi-mai et durant les mois d'octobre et novembre ! Parlez-en autour de vous, formez un petit groupe de 7 à 8 personnes et nous partons !

J'ai bien envie de lui écrire une lettre de remerciements à titre posthume à ce brave Stevenson, lui qui nous a permis de suivre ses traces (en fait celles de Modestine, son ânesse ...) entre le Puy en Velay et Cheylard, première de nos quatre étapes planifiées pour ces prochaines années avec les groupes de Pro Senectute. Quels merveilleux paysages ! Quels beaux chemins ! Et quel joli projet que je dois à certains participants en désaroi après avoir terminé notre périple le long du chemin de St Jacques et avides de refaire quelquechose du même type, avec un encadrement similaire soit deux accompagnateurs et un chauffeur toujours disponible. Il faut dire que cette aventure s'adresse à des seniors en forme mais qui ont besoin de ce type de logistique et je me régale avec mon team qui partage la même philosophie pour cette édition Jacques, Pierrot et Manu au volant et mon collègue Jef sur le terrain avec moi. On s'est vraiment régalé, au propre comme au figuré. Nous avons la confiance et les compétences de nos commanditaires, Valérie en Valais, Martine et Lucette à Fribourg, merci à elles ! Les groupes sont formidables, positifs, tolérants ce qui est primordial dans des régions où les possibilités de logements sont parfois rustiques. Mais la gastronomie est souvent au rendez vous et les succulents plats locaux et l'accueil la plupart du temps chaleureux compensent largement le lit parfois un peu mou ... Rires et plaisirs ponctuent le parcours et nous repartirons l'année prochaine pour la suite en direction d'Allès, ça c'est sûr !

... du Midi d'Ossau dans les Pyrénées ... Un petit joyau découvert dans une revue spécialisée éditée par le GHM français dont je fais partie et que j'ai été inspecté l'année dernière. Je l'avais trouvé si beau avec la variété de ses paysages, ses innombrables lacs, sa flore, sa faune, ses refuges tellement accueillants et ses habitants si ouverts que je me devais de partager l'expérience avec des amis peu effrayés par l'éloignement du massif, 1000 km ! L'équipe était composée de Marie-Noëlle et Rolf, fidèles compagnons en hiver et en été, de Christiane que je retrouve plus de 40 ans après nos aventures communes datant de l'époque du gymnase, et de Geneviève, la "petite" dernière, souvent première, qui aurait pu être la fille de chacun d'entre-nous ! Départ en douceur sous la pluie annoncée jusqu'à 10 heures du deuxième jour. Bingo ! La météo a été rigoureusement exact et c'est tant mieux, cette journée-là qui menait au refuge Rémoulit était une des plus engagées et il nous fallait absolument du beau temps ! La suite comme dans un rêve avec le magnifique anniversaire de Marie-Noëlle bien arrosé au refuge Ayous (non, vous ne connaîtrez pas son âge ...). Y retourner, oui absolument ... Je vais juste devoir trouver une solution pour le transport depuis la Suisse : soit en train avec un changement de gare et de train à Paris suivi d'un autre changement à Bordeaux ou, cinq fois moins cher et 5 fois plus rapide, en avion sur Tarbes ? A l'heure des mesures minimales à prendre question climat cette dernière option est impossible éthiquement ... Mais le trajet en voiture, même remplie est vraiment une solution galère en période de vacances ... Les Pyrénées ça se mérite !

C'est un vrai régal que de tourner autour du massif du Mont Rose en parcourant toutes ses vallées orientées au sud. Col-vallée, col-vallée, col-vallée .... Entre-deux, de confortables refuges (douches, petits dortoirs, wifi ...) à l'accueil et à la gastronomie réputés ! C'est d'autant plus agréable en petit comité de quatre personnes au total, même si normalement avec Franz arrêté à la dernière minute nous aurions dû être cinq. Mais je l'avoue, j'aime de plus en plus ces petits effectifs qui permettent de partager de bons moments conviviaux et de belles conversations. Ainsi Dom et Patricia que je connais bien de longue date ont été rejoint par Thierry, un chouette compagnon. Notre tour se terminait avec le classique Breithorn au départ de Testa Grigia par une superbe météo et un coup d'oeil époustouflant sur tout ce que le Valais a de plus beau ... du point de vue montagne bien sûr ! Avec le réchauffement, je suis de moins en moins motivé à aller m'exposer sur les classiques 4000 m rocheux ou mixtes et si ça continue, ma carrière de guide va s'orienter plutôt sur ce genre de traversées ou de tours, preuve en est le trio des tours du Cervin-Mt Rose-Pic du Midi affichés sur mon programme. J'y prends beaucoup de plaisir ... à partager !

Peut être que c'est parce qu'on ne l'a pas commencé dans le sens boudhiste soit dans le sens horaire qu'on a été repoussé par 30 cm de fraîche sur le Stökjji ! Il faut le faire avec une canicule  qui va probablement être historique ... Qu'importe, notre faux départ de Schönbiehl a vite été réajusté et c'est depuis Arolla qu'on a commencé notre Tour du Cervin. Avec un immense plaisir : les journées sont longues mais que dire des paysages traversés ! Si beaux ! Et des lieux d'accueil ! Si bons ! Et de l'équipe ! Si joviale ! Ce Tour entre fleurs et ciel, torrents et cascades, spritz et génépis (!)  a tenu toutes ses promesses. Avec une telle équipe ? N'importe où  !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 86 >>