Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Une merveille à découvrir que ce tour du Hohgant dans l'Emmental que nous réalisons avec le stage Hiver 2. Il  fait partie de la formation des Accompagnateurs de Randonnée. Trois beaux jours en itinérance durant lesquels les candidats réalisent leur dernier module de formation, un long processus sur deux ans qui les aménera au pied du grahl qu'est le brevêt fédéral. Mais autant dire que ce sont déjà des collègues en devenir et que la formation qu'organise l'ASGM (Association Suisse des Guides de Montagne) est la meilleure possible. Pour moi, c'est toujours une belle semaine d'échanges d'expériences que j'adore partager.

C'est la couleur de ma tête quand on est arrivé le lundi dans le Muotathal, 640 m d'altitude, avec un isotherme zéro degré à 2200 m et que toute trace de neige avait disparue ! Joli coup quand on vient avec des clients pour une semaine de rando à ski, j'avais pourtant bien vendu l'article ...Un peu la honte ! Mais mon optimisme chronique n'a pas bronché, les prévisions météo étaient très claires et prometteuses : neige en quantité la nuit suivante. Une théorie avalanche le premier jour et miracle, neige en soirée ! Et vent ... Beaucoup ! Une première sortie au-dessus de Moos dont les télés sont fermés et ensuite on a trouvé toute la poudreuse qu'on voulait du côté d'abord de Illgau et ensuite dans le Bisistal. Plaisir partagé avec Renée, Doris, Jean Claude, Patricia, Antoinette et Denis que je retrouve pour la deuxième fois cette saison. Toutes des personnes fidèles et d'un magnifique optimisme !

Cela faisait plusieurs années que je n'y étais pas retourné mais j'y ai tant de souvenirs de belles randos que j'ai passé outre mes préjugés de la nouvelle situation de ce joli village grison "racheté" par un financier zürichois. Dans les faits, l'esprit insufflé en grande partie par l'architecte Zumthor qui régnait dans cette vallée confidentielle et qui m'a toujours ému a été détruit par l'argent. Mais ça c'est pour le village, pour ce qui est des montagnes, elles restent hors de ces intrigues et le plaisir du ski reste intense. Plaisir partagés avec Eli, Michèle, Muriel, Jeanne Chantal, Marianne et Denis. Très joli team, de belles conditions de poudreuse (sauf une course sur du béton !), nous avons tous été surpris en ce début d'hiver. A refaire !

 

Le Bhoutan offre beaucoup plus qu'un voyage ou qu'un beau trekking. Il nous gratifie d'abord d'une leçon de vie, et ensuite d'une leçon d'humilité. Parcourir le Bhoutan, c'est accepter que votre vie va changer, que votre mode de pensée va évoluer, va se transformer. C'est difficile à expliquer, c'est juste un constat, mais revenir de là-bas vous permettra de porter un regard très différent sur le monde et sur les personnes que vous allez rencontrer. Vous jugiez ? Vous allez mieux tolérer. Un peu soupe au lait peut être ? Vous allez réfléchir avant de vous emporter. Un brin stressé ? Vous allez devenir efficace. Un brin impatient ? Passez avec bonheur derrière la file. A peine frustré ? Vous serez tellement heureux de ce que vous n'avez même plus envie de posséder ! Je caricature peut- être mais je dois avouer que jamais un pays et ses gens ne m'apportent autant de bonheur et j'ai toujours envie de retourner là-bas, au pied du Chomolhari ou d'aller passer une visite dans le si humble Kila Gompa. Le joli petit groupe de 5 personnes que j'ai emmené (Isabelle, Danièle, Monique, Rémi et Oli) cette fin d'automne là-bas ne s'est pas trompé et tous ont su déguster la lumière exceptionnelle à la Hodler dont nous avons été gratifié, les paysages sublimes et la solitude des vallées remontées et des cols traversés, six pour être précis, tous situés entre 4200 m et 4800 m. J'y retourne quand vous voulez, tout en sachant que les bonnes  périodes se situent de mi-avril à mi-mai et durant les mois d'octobre et novembre ! Parlez-en autour de vous, formez un petit groupe de 7 à 8 personnes et nous partons !

J'ai bien envie de lui écrire une lettre de remerciements à titre posthume à ce brave Stevenson, lui qui nous a permis de suivre ses traces (en fait celles de Modestine, son ânesse ...) entre le Puy en Velay et Cheylard, première de nos quatre étapes planifiées pour ces prochaines années avec les groupes de Pro Senectute. Quels merveilleux paysages ! Quels beaux chemins ! Et quel joli projet que je dois à certains participants en désaroi après avoir terminé notre périple le long du chemin de St Jacques et avides de refaire quelquechose du même type, avec un encadrement similaire soit deux accompagnateurs et un chauffeur toujours disponible. Il faut dire que cette aventure s'adresse à des seniors en forme mais qui ont besoin de ce type de logistique et je me régale avec mon team qui partage la même philosophie pour cette édition Jacques, Pierrot et Manu au volant et mon collègue Jef sur le terrain avec moi. On s'est vraiment régalé, au propre comme au figuré. Nous avons la confiance et les compétences de nos commanditaires, Valérie en Valais, Martine et Lucette à Fribourg, merci à elles ! Les groupes sont formidables, positifs, tolérants ce qui est primordial dans des régions où les possibilités de logements sont parfois rustiques. Mais la gastronomie est souvent au rendez vous et les succulents plats locaux et l'accueil la plupart du temps chaleureux compensent largement le lit parfois un peu mou ... Rires et plaisirs ponctuent le parcours et nous repartirons l'année prochaine pour la suite en direction d'Allès, ça c'est sûr !

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 90 >>