Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

C'est toujours un privilège pour moi de fonctionner comme expert aux examens finaux des Accompagnateurs de Randonnée : j'ai à faire à de futurs collègues qui partagent la même passion que moi et même si souvent ils sont "tendus comme des arbalètes" ce jour-là, ils sont en principe bien préparés, ont reconnu leur pacours, anticipé sur les animations qu'ils vont présenter et donc donne le meilleur d'eux-même. Souvent j'apprends des tas de choses, peut être pas sur la matière elle-même mais  sur la façon de la présenter. L'Accompagnateur doit être accrocheur et trouver le moyen d'intéresser ses clients, ce n'est pas qu'un "guide" qui mène ses clients en sécurité et dans un timming donné d'un point A à un point B. En cela le métier est difficile. Il est aussi très exigeant et c'est une véritable formation qui mène au brevet fédéral. L'Association Suisse des Guides (ASGM) organise une formation qui rencontre beaucoup de succès, ce ne sont pas moins de 25 nouveaux professionnels qui sortent chaque année.

Ah que j'aime ! Le Ht Atlas, et surtout ses habitants ... Tellement amicaux, tellement chaleureux, tellement à l'aise ... J'ai vraiment de la peine à renoncer à mon trek annuel dans cette région du Maroc tant je me sens "chez moi" et quand Christine m'a demandé de l'y emmener, même si j'étais déjà occupé à cette période, je n'ai pas beaucoup réfléchi ! Elle a réuni un groupe parfait, six personnes vite convaincues, toutes connues mais plutôt à ski qu'à pied et hop départ ! Ainsi en plus de Christine je retrouve Marie-Odile et sa fille Virginie, Marie-Noëlle, Pierre-Olivier et Rolf. Et c'est parti pour le Yagour, Timichi et Tachedirt pour finir au pied du Toubkal dont nous ferons l'ascension. Ainsi avec le plus haut sommet d'Afrique du nord dans la poche et le moral au beau fixe, nous étions tous motivés à aller nous "finir" dans les souks de Marrakech ...

 

On a un bon deal avec les élèves de Christine : ils nous mettent sous plis les 2500 programmes que nous envoyons à nos clients, y rajoutent une lettre d'accompagnement et y collent une adresse. Et nous, les guides de CRoc'montagne nous les remercions avec une journée d'escalade que nous organisons en principe à l'abri de la pluie, sous le pont de Pérolles (Fribourg). Là de nombreuses voies sont équipées pour tous les niveaux grâce à l'initiative des grimpeurs locaux en partenariat avec le CAS section Moléson. Magnifique outil de découvertes, les élèves se sont donné à "donf" et nous nous sommes arrêtés uniquement parce que vraiment les bras n'en pouvaient plus ... Merci les jeunes !

C'est parti pour le grand pèlerinage de Compostel avec mes seniors  ... Joli mandat que j'assume depuis dix ans, entre ski et alpinisme et qui me permet de rester dans le coup comme Accompagnateur de Randonnée. Pour mon premier groupe on ne peut pas vraiment dire que j'ai quitté la neige et l'hiver tant la météo a été exécrable ! Pluie, vent, neige, on a tout eu et je peux dire que mes pèlerins ont vraiment été super fit et à la hauteur ! Vraiment chapeau ... Le deuxième groupe, lui, a eu  plus de chance avec le temps, on a pas sorti l'anorak durant les 8 jours de rando pour rejoindre Santiago au départ de Villafranca. Mais la cohésion des groupes est telle lors de cette dernière étape, la motivation et la bonne humeur tellement porteuse que j'ai l'impression que quelle que soit le vent, le froid, la chaleur ou la pluie on irait au bout du monde !

 

Pour moi, c'était la dernière de mes dix semaines de ski de rando de la saison, et j'ai pu finir en toute beauté ! Heureux je suis ! Et de surcroit, je termine avec un groupe formidable et une neige de rêve. Bon, très froid ... entre - 15 et - 20 degrés et des vents de 30 ou 40 km/h, pas de quoi faire des picnics sur l'un des 5 sommets atteints durant la semaine. Mais quelle neige ! Une poudre de rêve, genre velours, toute douce et moelleuse sous les skis, facile et légère. Ce coin de Tirol a donc bien convenu à Eli tellement motivée que je retrouvais sans son Dom de mari, à Andrée toute en finesse, à Jean Claude le merveilleux teigneux à la montée, tout en élégance à la descente, à Patricia la polyvalente-joyeuse, à Catherine toujours à l'affut d'un bon plan CAS, dans le rôle du St Bernard à la montée. Nous avons aussi été rejoint le mardi par deux perles sur lesquelles je pouvais compter, Hélène très bonne skieuse comme son mari Dominique qui supervisait le groupe de son poste à l'arrière avant de débouler vers nous en explosant le compteur des virages ... Oui vraiment, une magnifique semaine !

 

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 85 >>