Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Le Mont Rose depuis en bas, c'est beau ! Mais c'est pas mal aussi en haut ... Nulle peine à convaincre les boulimiques Bruno et Oli toujours partants, Yann et Sylvie bien convaincus aussi et Gérald et Roland pour les plus sceptiques. Jolie équipe que nous avons emmenée, mon collègue Christian Wittwer et moi sur les 4000 italiens du Mt Rose. ça se mérite et ce n'est pas à la portée de n'importe qui. Il y a bien sûr l'altitude et ensuite il faut savoir se tenir sur des crampons. Par chance, si au début la météo était so so, elle s'est améliorée jour après jour ce qui fait que pour la Punta Zumstein, notre dernier sommet au départ du refuge Marguerita, le plus haut des Alpes, nous avons bénéficié d'un paysage et d'une vue hallucinants. On ne va pas en rester là, et comme nous n'avons pas pu tous les faire ces fameux 4000, on remettra le couvert l'année prochaine en partant du Breithorn ! Ah quand on aime ....

TMR pour tour du Mont Rose ! Magnifique randonnée entre Mattmark et Zermatt. Pour cette rando de niveau T3 au maximum, j'ai enfilé ma casquette d'accompagnateur de randonnée. Nul besoin de matériel technique, crampons, piolet, corde ou baudrier ... Seule la descente sur le glacier du Théodule le long des pistes jusqu'à Trockener Steg exige un encordement basique que j'assume en portant le matériel adéquat durant la semaine. Ainsi fait c'est un sac léger qui nous accompagne. Les refuges et ce qu'on y mange est exceptionnel, et la gastronomie italienne, son abondance sont au rendez-vous ! A part le premier jour, une météo de rêve et je suis très heureux que Carole ait convaincu son mari Jean Paul à nous rejoindre : Beatriz que je retrouve, Marie Noëlle, Danielle, ainsi que Bernard et Jean Marc qui, lui, a sauté sur le bateau au dernier moment ! Tous bien dans les clous et à leur place même si le descriptif a pu en effrayer l'un ou l'autre. Jolie semaine, vraiment.

C'est déjà la cinquiéme fois que je rejoins Zinal en partant de St Niklaus avec l'ascension du Bishorn au passage et j'ai toujours eu la chance de pouvoir faire le programme comme prévu : Topali, Turtman en passant par le Barrhorn, Tracuit, Bishorn et la dernière nuit à Arpiteta pour finir le tour en beauté. Cela s'adresse à des personnes avec un bon physique (les journées peuvent atteindre 7-8 heures de marche) mais techniquement cette traversée n'est pas trop exigeante. Quelques passages vertigineux genre via ferrata mais ça passe bien ! Un groupe parfait pour cette édition, drôle et bon vivant comme il faut, crocheur et très bons camarades. J'ai eu plus de succès que prévu et j'ai eu la chance d'être secondé par Christelle, une jeune aspirante, qui a l'heure où vous lisez ce texte rejoindra les 35 femmes guides déjà diplomées en Suisse ! Welcome on board ma chère et merci pour le super job !

A force d'attendre de pouvoir retrouver les Alpes, la mauvaise humeur commençait à m'envahir. Et la traversée de Tête Blanche au départ de la cabane de la Dt Blanche m'a permis de remettre le pied à l'étrier ! Bien que j'aie perdu 8 semaines de travail et que mes 4 voyages prévus (Maroc, Russie, Kili et Bhoutan) ont "sauté", ma saison s'annonce bonne dans les Alpes et je me réjouis de pouvoir remonter en altitude. Ce sera dès le 25 juillet  d'abord en Valais et ensuite dans le massif du Mt Rose du côté italien, et enfin dans la région de Saas Fee. La mois d'août va vite passé, je le sens !

C'est à l'arrache que les modules de formation ASGM des accompagnateurs de randonnée ont pu avoir lieu cette année avec le Corona. Paul Campiche notre responsable de la filière et Sandra Führer notre secrétaire ont eu un immense travail administratif pour régler tous les problèmes d'agenda et de lieux d'application des cours. Et c'est dans de bonnes conditions que nous avons pu réaliser le programme autour des Muverans, dans les préalpes vaudoises. C'est une région idéale pour les futurs pros, avec des variantes bien choisies dans le T4, à la limite de leur cadre professionnel d'évolution fixé à T3. La semaine a été ponctuée de beaux échanges d'expériences mises en relation avec le métier  et ses réalités. Et les conditions méto très variables entre soleil de plomb, pluie et brouillard en ont fait un cours particulièrement intéressant.

 

 

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 90 >>