Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Cours de glace avec CRoc'montagne, c'est bien joli, mais ... elle est où la glace ??? Les télés sur Chamonix sont explosés, la route qui mène à Moiry n'est pas encore ouverte, les glaciers sont recouverts de neige ... J'ai du pas mal me creuser la tête et finalement j'ai trouvé un beau terrain de jeu au Diablerets. Glissade, self-sauvetage, encrage, abalakov et même un bout de mouflage ... De quoi démarrer la saison d'alpinisme en toute sécurité et surtout sur glacier ... à corde tendue !

J'accompagne depuis plus de dix ans des personnes âgées le long du Chemin de St Jacques et si au début je me disais que j'étais un peu jeune pour ce job, avec le temps j'y ai pris de plus en plus de plaisir. C'est une belle activité d'accompagnateur plus que de guide bien sûr entre la saison de ski que je termine en général à Pâques et la saison d'été que je  commence vers le 20 juin. Avec Jean François, Jacques, Pierrot, Loyse, Bertrand, Jacques, l'autre grand-père ..., j'ai des teams juste parfait pour m'aider.  Parce que c'est un accompagnement particulier que de marcher avec des personnes d'une moyenne d'âge qui dépasse les 70 ans. Il faut de l'empathie, de l'écoute, un bon sens d'observation. Savoir chanter, savoir rire  et surtout savoir s'adapter à toutes sortes de situations plus ou moins cocaces. Oui ces semaines (cinq au programme pour cette année) sont de merveilleux moments de partage et il faut le dire, le chemin entre Le Puy en Velay et Nasbinals est tout simplement féérique. L'année prochaine, c'est parti pour la deuxième étape qui nous mènera à Conques. Mais d'ici-là, j'aurai encore bien de la joie à cajoler Timothé dont la naissance m'a rendu si heureux et pour la deuxième fois grand-père ....

 
 
 
 
 
 

Fin de saison en beauté pour moi, le Tirol italien partagé avec des amis de longue date, cinq sommets en cinq jours, pour la plupart du temps avec des conditions de poudreuse, pourris-gâtés on a été ! Logement de rêve, peu de monde dans les montagnes, plus de mille mètres de dénivelé chaque jour, que demander de plus ? Notre  groupe était  bien homogène, de joyeux compagnons avec de grandes connaissance en oeunologie ... Me reste qu'à farter mes skis pour être prêt à reprendre la saison prochaine (je vais mettre mon programme en ligne prochainement) et à prendre quelques jours de vacances (dans le Midi hihihi !) afin d'être prêt en avril et en mai pour mes cinq semaines de randonnée à travers la France jolie ... Merci à tous pour cette belle saison, je suis toujours bien motivé pour le ski de rando, j'aime ça et j'aime partagé des lieux peu connus.

Pas tiré le gros lot question météo ma chère équipe que je retrouve chaque année  ... Entre tempêtes et dangers d'avalanche sérieux, on a dû clairement tirer le frein à main malgré une belle forme que tous s'était faite en vue de notre programme ambitieux. Je parle de Anne l'abeille et sa frangine Agnès, Marisette et son Dan de matou, Christophe sans son beauf et Nono, reine du fan club des frères Bussard qui ont tout raflé aux championnats du  monde de ski alpinisme cette année, médailles s'entend. Heureusement, l'ambiance était bonne et on a quand même pu faire du beau ski avec l'avantage dans ces conditions difficiles de ne rencontrer personne sur nos pentes et sommets. Mais soyons positifs, le potentiel est intact et il nous reste des tas de choses encore à découvrir dans cette région de Disentis bénie des dieux. On remets donc le couvert l'année prochaine, peut être dans la vallée d'à côté ! Et je tâcherai de ne pas me pêter une côte la prochaine fois parce que c'est dur de brasser trente de fraîche dans cet état ....

 

Sur une course de 1000 mètres de dénivellée, quelle est la différence entre un groupe de skieurs normalement entraînés et un groupe de skieurs de type "senior" ? Réponse : vingt minutes ! Et pendant ce laps de temps, avec un rythme adapté,  les seniors ont profité du paysage, n'ont pas eu les pulses qui sont montées désagréablement et n'ont pas transpiré ... Cherchez l'erreur ! Bon d'accord, il est souvent difficile avec des personns plus âgées de faire agréablement et avec de la réserve pour la descente, des courses de plus de 1000 mètres. Mais j'ai fait plusieurs fois ce constat, l'approche de la montagne hors chrono et hors performance amène une perception de la montagne bien plus intéressante du point de vue de l'art de vivre et qui n'empèche pas de grands moments conviviaux au retour des courses où les échanges sont souvent passionnants et drôles. Vous voulez un exemple ? A la question de notre hébergeuse de savoir si parmi nous il y avait un/e vegetarien/ne, la réponse auf Deutsch de .... : nein, kein Problem, mein Mann ist (isst !) mein Fleisch ! Jolie semaine dans le Val Medel, partagée avec Eli et Dom, Andrée et Jean Claude, Patricia, Doris (que je retrouve après 10 ans peut être ) et Nadine, excellente skieuse dont j'ai fait la connaissance cette semaine. Bravo les seniors, vous avez affronté des tempêtes redoutables, vous vous êtes éclatés dans la poudre, vous avez fait tout juste  !

 
 

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 85 >>