Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

L'activité de guide de montagne (...) est interdite dans toute la Suisse, pour le moment jusqu'au 19 avril 2020 (...) La violation de cette interdiction peut entraîner une amende ou même une peine d'emprisonnement (art. 10d Covid-19 V-2). Amis de la poésie bonjour ! C'est donc les larmes aux yeux que j'arrête la saison de ski avec une dernière semaine de rêve à Davos : conditions exceptionnelles, jolie neige de printemps, soleil, chaleur ... Je me dois de jouer le jeu et d'être solidaire de toutes les personnes atteintes, des collègues guides et aussi de tous les soignant(e)s dont certain(e)s ont renoncé à ma semaine par devoir moral. Restaient quelques joyeux retraités (presque ...) insouciants et dans tous les cas convaincu qu'ils se faisaient plus de bien sur les skis dans les montagnes pratiquement vides de tout alpiniste que confiné en plaine.  Malgré les demandes pressantes de quelques clients, me voilà donc au chômage technique sans les avantages d'un employé, mais quel beau finish !

Lentement mais sûrement le virus arrive à nos portes et nous effraie ... Mais rien de tel que la montagne pour se faire du bien et vider un peu la tête avec du beau ski de surcroit. Nous n'avons pas bénéficié d'une météo exceptionnelle mais en jouant avec les pronostics météo, je pense qu'on a pu optimiser les courses de cette semaine traditionnelle qui réunissait à nouveau les deux beaufs, Christophe et Andreas, les deux frangines Anne-l'abeille et Agnès-la-marine, Marisette-happy-birthday et Daniel, Nono-la-Gruyère et ... moi ! Parfois un brouillard dense avec une poudreuse de rêve, et le lendemain la même poudreuse avec 15 degrés à 2000 mètres ! Décidemment ces yoyos de températures nous aurons fait ch ... toute la saison ! Mais quelques beaux sommets au compteur et du ski acceptable ont rendu malgré tout cette semaine plus qu'agréable au pays des fameux architectes Zumtor et Caminada.

Ah les Grisons ! Ils y croient et sont solidaires de leurs producteurs et de leurs éleveurs ... Belle leçon à l'heure du constat d'échec de la mondialisation qui voudrait gommer toutes les particularités locales, tout normer, à commencer par les langues, et tout ça pour ... le fric ! Dans les Grisons, bas les pattes, le fromage vient de la ferme d'à côté, la bière de la brasserie locale et le boeuf de l'écurie d'en dessous. Et j'aime ça, c'est l'une des raisons pour lesquelles je passe plus de la moitié de l'hiver dans ce merveilleux canton. Mais aussi parce que les possibilités de ski de rando sont exceptionnelles bien sûr ! Je visite chaque petite vallée cachée et j'y emmène les personnes qui font confiance à mes choix, comme Iris, Marie, Jean Jacques, Rolf et Arlette. Je ne donnerai pas plus de détails ...

Les randos lumineuses grisonnes comme je les appelle tiennent (presque ...) toujours leurs promesses même s'il faut parfois provoquer la chance et jouer aux indiens pour se faire plaisir. D'abord dans l'idéal il faut de la neige et hélas il n'y en a pas beaucoup cette année. Je n'ai donc pas pu tenir toutes mes promesses. Nous sommes sortis tous les jours bien sûr et certes nous avons pu faire nos 600 à 1200 m de dénivelé quotidien, mais quelle galère parfois ! Les conditions météo ont été très dures, il est même arrivé que les 20 cm de neige fraîche dans lesquels je traçais à la montée avait tout simplement disparu deux heures après tellement le vent a pu être violent ! Un peu comme si on avait roulé le tapis sur lequel on était bien installé ! Ma chance ? Un groupe de bonnes personnes comme Françoise, Cathy, Magali, Sylvie, Yann et Daniel qui ont bien compris que toute expérience est bonne à prendre et nous enrichi.

C'est de la belle France que j'aimerai vous parler, celle des Hauts (pas celle des privilégiés du Haut qui la ruinent et la vident de sa substance). Vous parler de ces Hautes vallées, généreuses et magnifiquement habitées comme la Vanoise, la Maurienne, la Clarée. Celles des cadrans solaires et du vrai fromage. Toutes ces petites vallées qui sillonnent le Qeyras dont je suis revenu enchanté par une semaine de ski de pur bonheur sous un ciel parfaitement bleu ... Une jolie neige de printemps, juste revenue, le nectar parfait ! Questions ? Ah oui, bien sûr, l'année prochaine ce sera sur mon programme ... Welcome à tous !

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 90 >>