Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Ben les gars, quelle bourre ! Quand je dis gars, ils étaient bien sûr accompagné de quelques gazelles ... Semaine parfaite dans ce coin du Tirol italien, neige parfois podreuse, parfois (presque) transformée. Avec des amis de longue date comme Jean Marie, Yann, Jicé et Nini et de Pascale et Danièle dont je fais vraiment la connaissance le premier jour de notre escapade dans les Alpes Orientales. Résultat, un groupe parfait, homogène, des milliers de mètres de dénivellé, un nombre de virages incalculables ... Une vraie semaine  plaisir de partage, à revivre encore et encore ...

  

Sertigtal et Monstein Gebiet offrent tout ce qu'un randonneur peut désirer de courses variées et intéressantes dans des paysages sauvages, dotés d'habitations à l'architecture traditionnelle tellement originale : encore un trésor des Grisons ! De ces  deux vallées parallèles, on peut facilement envisager des courses en traversée tant l'offre des transports publics dans l'une et l'autre est performant. Et bien qu'il y aie des possibilitéses plus modestes, les  belles courses représentent de dénivellés de 1200 m à 1400 m. Un bon entraînement est donc nécessaire si on veut bien profiter de ce joyau que ce soit dans les versants nords à la mi-saison ou le long des versants est et sud au printemps. Convaincus ? La saison prochaine m'y reverra en tout cas à deux reprises ... ne serai-ce que pour déguster les bières fabriquées  à 1636 mètres dans la brasserie artisanale le plus haute d'europe !

 
 
 

J1 Singing in the Rain ... jusqu'à 2600 mètres ... Départ en fanfare à Estrella, joli petit sommet du coin que je visite tellement souvent ! J'ai de la peine à convaincre mes amis avec ces conditions loin de mes promesses  ... J2 He comes the Sun, je remets les pendules à l'heure au Bric Cassin, jolie poudreuse pour ce sommet mythique qui permet de voir tous les possibles de la Maira. J3, pour Only you, c'est raté aujourd'hui, on dirait que tout le monde s'est donné rendez-vous au Soleglio Bue, notamment une tribu de franchouillard loin d'être discrets, qui sont arrivés là un peu par hasard parce qu'il y avait des traces à suivre. Mais bon, la neige était excellente, on peut aussi partager ... J4, un peu de Radiohead et son Fog pour le Giorbet du jour, seuls au monde (juste deux égarés) pour une neige étonnamment skiable, yesss, bien joué, bon choix ... qui nous permet de glisser avec O sole mio en J5 le long du Boscasso, bien regelé durant la nuit et bien parcouru par une colonie d'italiens qui ont effrayé tous les oiseaux et tous les mammifères à au moins 30 km à la ronde tant ils étaient bruyants ! Enfin on a cru, en fait ils n'étaient que deux, vite calmé dans leurs propos par Dominique, notre ambassadeur. Encore une semaine magnifique avec ce groupe très homogène.

 
 
 
 

Quel plaisir de retrouver au Gd St Bernard l'ami René Mayor, vedette d'une prochaine émission tv et compagnon de cordée durant les années les plus folles de ma carrière d'alpiniste ! C'est avec plaisir que j'ai accepté son invitation à partager ce moment de tournage avec une équipe super-sympa, Jeanne à la caméra, Gilles au son et Alexandre à piloter tout son monde pour le grand bonheur des fans de l'émission mythique de "Passes-moi les jumelles". Des rires bien sûr, des souvenirs ressurgis, beaucoup d'émotions aussi. A suivre ....

Le team, René, Alexandre, Jeanne et Gilles.

 
 
 
 
 
 

Aucune chance d'atteindre la cabane Barraud dans les préalpes vaudoises avec la tempête de foehn du 10 février, surtout avec des jeunes pour qui c'était peut-être la première expérience en raquettes. Notre tentative a avorté à Solalex, au pied du Miroir d'Argentine, et il n'était pas question de prendre des risques avec les jeunes du foyer fribourgeois de Bonne Fontaine. Et c'est dans le chalet de Lacombe que nous avons rejoint le lendemain, dans la région du col des Mosses, que nous avons établi notre camp de base pour le traditionnel camp de raquettes. Il a fallu beaucoup de courage le mercredi pour rejoindre le Truey et encore plus le jeudi pour affronter une nouvelle tempête. Mais ils l'ont fait ! Et si j'ai été tout simplement impressionné par la performance physique, je l'ai été encore plus par la qualité du travail pédagogique et éducatif que les éducateurs ont réalisé durant cette semaine hors du commun. Une chance pour ces jeunes en recherche de repères.

 
 
 
 
 
 

 

<< 1 ... 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 ... 90 >>