Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Pierre est un ami de longue date : c’est lui qui, alors qu’il était président du GHM (groupe de haute montagne) de Lausanne dans les années 70, nous avait donné en toute discrétion « un coup de pouce » financier afin de nous aider à réaliser nos rêves (El Capitan, Fitz Roy, Fleur de Lotus …).

C’est lui qui a toujours été à l’écoute des gens dans une passe difficile alors qu’il était responsable dans un secteur bancaire.
Pour Pierre, la valeur refuge, ce n’est pas l’or, ni le bio technique, ni l’immobilier, c’est l’Amitié avec un grand A, c ‘est l’Honnêteté avec un grand H, c’est le Plaisir avec un grand P.
Et lorsqu’il m’a demandé de l’accompagner à l’Aconcagua et qu’il m’a fait la surprise d’y inviter René, mon compagnon de cordée de mes années les plus folles, avec qui j’ai tant fait de farces inavouables et de montagnes sublimes dans des temps souvent hors du commun, j’ai réalisé encore plus la générosité et la malice de Pierre.

Se retrouver les trois au pied du plus haut sommet d’Amérique du sud durant le mois de janvier de cette année a été un moment très fort. Et même si nous n’avons pas pu atteindre la « cumbre », il nous restera pour toujours ces paysages fantastiques, ces rires, cette complicité qui vous donne de l’énergie pour les dix prochaines années.

Il faut dire qu’avec ses 72 ans bien sonnés, Pierre a été dur à suivre, pas question de s’arrêter, ou… juste ce qu’il faut ! Une bonne préparation, deux sommets d’acclimatation, quelques portages, et puis le corps qui dit non dans une tempête qui n’avait rien d’encourageant.

De la neige exceptionnellement bien plus bas que le camp de base ont rendu les montagnes magnifiques, toutes poudrées et notre retour n’en a été que plus beau.

Et je sais qu’il y aura d’autres clins d’œil : ces retrouvailles ne sont qu’un début !

Y a plus de saison, même en Afrique ! Et nos ascensions du Meru et du Kilimandjaro ont été rendues sportives cette année, avec quelques jours d'une humidité mémorable ... Moral d'acier pour les frais quincas Annie et Pierre-Yves, ainsi que pour Francine, Olivier, Anne et Michel.
Changement climatique, dit-on, les neiges du Kili ne sont plus ... et nous,nous avons atteint le sommet dans la neige fraîche !

Septembre, départ à nouveau pour un beau trek rive droite de l'Indus. Le Ladakh est connu pour Florence et Jean Claude, mais, comme pour Antoinette, Gilbert et Oscar, le trajet confidentiel proposé (nous n'avons croisé qu'un visage pâle ...) a été une découverte pour tous.
Nous avons bénéficié d'une météo exceptionnelle, ce qui n'a pas été le cas des alpinistes qui ont parcouru ce coin du monde en août : les habitants ont beaucoup souffert d'un débordement inhabituel de la mousson avec des conséquences catastrophiques pour le pays : routes et maisons arrachées, glissements de terrain.

Et quel(le) spécialiste pourra m'expliquer l'orientation naturelle et tellement incroyable de cette plante apperçue dans une zone désertique ? Positionnée en cercle ou en coeur ... non, nous n'avons pas rêvé !

Mois d'août pourri. Mais vraiment pourri grave ! Seule semble-t-il la région de Saas Fee a été un peu moins arrosée, d'où visite des 4000 du coin, allalin, Alphubel, Weissies ou Lagginhorn (très belle traversée en combinant avec l'ascension du Fletschorn).
Belles ascensions partagées avec Pierre, Jacques, Arianne et sa famille ...

Avec ce stage d'alpinisme des jeunes de Moléson, je redécouvre les Préalpes vaudoises de ma jeunesse et tout son possible : au départ d'une jolie cabane bien "gardiennée", de beaux sommets à gravir comme les Diablerets, la Quille du Diable, également de très bons secteurs d'escalade bien équipés. Cette région est idéale pour un stage collectif.

<< 1 ... 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 >>