Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Probablement plus accessible à ski qu’à pied par les conditions du jour …. Les chutes de neige prévues pour cette fin août ont été beaucoup plus importantes qu'annoncées, 50 cm à la place des 5 cm que nous avions imaginés !
Gare à la suite de la saison, voilà les Alpes sinistrées pour une période indéterminée, chômage technique en vue ??

Pour être plus proche de la nature, du ciel et des étoiles, j'ai toujours proposé sur mon site des courses avec bivouac, mais je dois reconnaître que je n'ai pas de succès ... Dommage pour moi bien sûr parce que j'aime ça, mais surtout pour vous. C'est se priver d'une expérience magnifique et avec la légéreté du matériel actuel, la contrainte-poids n'est pas trop grave.

Mais cette année, ceux qui se sont inscrits à l'ascension du Dom 4545 m que je proposais au programme de CRoc'montagne n'avaient pas d'autre choix que celui de bivouaquer, la cabane en transformation est inaccessible cet été !
Les immenses avantages sont d'abord qu'il n'y a pas un chat sur cette magnifique montagne, pas de stress au lever, pas de piolets échangés, pas de chaussures disparues.
Il y a toute la place que vous voulez sur la morraine et les ronfleurs peuvent prendre leurs distances !

Bon, sans tente comme nous avions décidé, l'inconnue reste la météo ... Et Joël a pu faire son malin avec son parapluie quand la pluie a commencé à se manifester... pendant 10 minutes, ouf !
L'ascension elle-même est magnifique, comme toujours, même avec le glacier complétement démonté qui nous a obligé à rejoindre le Festijoch par un itinéraire court mais "brüchich" comme on dit en ht Valais.
Tous en haut, tous en bas, grâce aussi au super aspi Martin engagé pour l'occasion.

Toujours mythique, toujours différente, la Hte Route a vraiment le succès qu'elle mérite, hiver comme été. Trouvez-moi un trekking glacière dans les Alpes, pas trop engagé, pas trop technique, qui dépasse en beauté cette traversée ...
Et faire comme nous l'avons fait la traversée du Tour à Zermatt en cinq jours seulement est un petit exploit physique non négligeable : les étapes comme Le Tour-Orny ou Bertol-Zermatt ne sont pas de tout repos, les connaisseurs apprécierons !

Mélange subtil de progression sur glacier, sur morraine et (dans la région de Chanrion) sur ... gazon tout fleuri, spectacle en apothéose en franchissant le col de Tête Blanche où les géants des Alpes, Cervin, Dt d'Hérens, Dt Blanche sont à portée de main.

L'accueil dans les refuges est agréable, la nourriture est bonne. Quel job que celui de gardiens ou (de plus en plus) gardiennes de refuge ! Elles , ils ont toute mon admiration.
Merci à tous, grâce à vous, la montagne et ... les sacs deviennent presque légers !

Un magnifique massif, loin de chez nous c'est vrai, au fond des Grisons, à la frontière italienne.
Les Bergel sont connues pour le mythique Badile, une des 6 grandes faces nords des Alpes, mais aussi pour toute uns série des belles montagnes au départ de Forno, Albigna, Sciora ou Sasc Fura, toutes des Hütten, beaux camps de base.
De belles randonnées aussi, que de nombreux artistes comme Giacometti, Segantini ou des écrivains comme Nietzche ou Hesse ont parcourus en tout sens.
La région parviendra-t-elle aussi à vous inspirer ?

KKH, pour rejoindre Skardu, route partagée avec les légendaires camions pakistanais.

Epoustouflance : je ne sais pas si cela se dit en français, mais c’est le mot qui me vient à l’esprit quand j’en viens à parler du Pakistan. Tout le contraire de M. Cocktail, alias M Didier Burkhalter notre ministre qui ne doit connaître de ce merveilleux pays que les doléances des ses ambassadeurs planqués derrière les barreaux de leur maisons de luxe d’Islamabad, manque de saucissons, de fromage ou de vin blanc par exemple.

Portraits croisés, eux et nous.

M Burkhalter dont les seules décisions « courageuses » prises durant son mandat express au dpt de l'intérieur a été de couper les subsides de l’état lors de l’achat de lunettes médicales pour les enfants, puis trois petits tours et puis s’en vont et fort de ses nouvelles fonctions auto-attribuées au dpt des affaires extérieures, de mettre le Pakistan en zone rouge en avertissant les citoyens suisses que ce pays est considéré comme non grata et malheur à ceux qui seraient pris en otage, ils paieront eux-mêmes les frais de rapatriement. Na ! Quel courage politique ! Quelle vision d’avenir ….

Les géants du Karakorum.

Laissons tomber ce triste monsieur et penchons-nous sur la beauté de ce pays, sur l’accueil extraordinaire des populations du Karakorum, sur leur professionnalisme et leur volonté.
Allez dans ce coin du monde découvrir des montagnes parmi les plus hautes de la terre (5 de 8000 m dont le K2),allez au Pakistan, c’est la meilleure façon de soutenir ses habitants.
Faites comme les 8 personnes qui m’ont fait confiance et m’ont accompagné là-bas.
D’abord il a fallu rejoindre Skardu le long de la KKH (Karakorum highway), ensuite remonter l’immense glacier du Baltoro (58 km ….) pour arriver à Konkordiaplatz ( !), convergence d’une dizaine de glaciers, cœur d’un massif comportant plus de 60 sommets de plus de 6000, plus de 30 de 7000 et 4 de 8000 mètres !
Allez au Pakistan !

Vos fantastiques porteurs d’Askoli (60 au début pour notre groupe), votre équipe staff Hunza vous y aideront généreusement. Comme nous, vous traverserez des paysages sublimes, tours de Trango à gauche, Mustagh, Latok et j’en passe durant 7 jours qui vous mèneront finalement à Ali Camp, 5010 mètres, au pied du col Ghondogoro La, 5680 m, un obstacle de taille, technique, où vous apprécierez les cordes fixées par votre équipe, 400 mètres à la montée dans des pentes de 45 degrés, idem pour la redescente de l’autre côté sur plus de 1000 mètres.
Bravo et merci les gars nous n’avions aucune chance sans vous …
Contredisez nos autorités frileuses, un trekking au Pakistan, c’est l’assurance d’un voyage authentique, dans un paysage qui n’est pas encore sali par les constructions, c’est une expérience si proche de la nature que vous aurez l’impression – enfin ! – de vivre en symbiose avec elle.

<< 1 ... 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 ... 90 >>