Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Pour les jeunes de l'institution fribourgeoise Bonne Fontaine, le camp d'hiver est obligatoire. Et le travail des éducatrices cette année a été relativement complexe parce que la météo était excécrable. Nous avons donc réduit quelque peu la voilure et plutôt que de monter comme nous le faisions chaque année à la cabane Barraud, c'est à Sorrens près de Bulle que nous avons posé notre camp de base et d'où nous avons organisé nos activités comme de l'escalade en salle à la raquette en passant par la luge ! Belle semaine vraiment, avec des jeunes bien motivés qui ont pu découvrir l'effort physique, la solidarité, la contrainte, et surtout la joie de réussir, le bonheur de croire en soi qui sont des  étapes indispensables pour se construire quand on a pas eu la chance d'avoir l'entourage familial qui l'encourage. Et je crois que nous avons fait du très bon travail.

  
 
 

Depuis 1291, date de la création de la Confédération Suisse, peu de choses ont changé dans le Muotathal : le Hölloch présente toujours ses 157 km de galeries qui en font la grotte au 8ème rang mondial et la météo est toujours prévue de manière ancestrale par les "Wetterschmöcker". Quelques chalets et routes d'alpage, parfois une voiture .... Et quelques skieurs de randonnée, mais peu ! C'est  ce qui fait le charme de cette région mystérieuse et ma foi très confidentielle du canton de Schwytz. Les course partent de très bas, vers 700 m, (parfois un véhicule est nécessaire pour démarrer un peu plus haut) et les sommets ont des altitudes modestes, entre 2000 m et 2500 m. Un paradis pour la peau de phoque parce que l'enneigement est important entre la Muotathal et le Bisisthal. C'est vraiment une région extraordinaire dans laquelle je vous emmènerai volontiers en février 2018 ....  

 
 
 
 

C'est comme ça qu'on marche en raquettes à neige quand on est en formation d'Accompagnateurs de Randonnée lors du module Hiver 2, comprendre par-là l'examen final en matière de sécurité avalanche ! Les membres de ma classe ont tout de suite compris que c'était du sérieux ... Un guide à la réputation de peau de vache avec un gros carnet et un stylo sorti lors de toute intervention et toute initiative (mon dieu est ce que je fais juste ??), qui de manière aléatoire oblige le candidat à passer devant et à faire la trace, qui  demande d'évaluer au dizième de degré un azimut sans aide de la boussole quand il ne s'agit pas d'évaluer le dénivellé ou la déclivité d'une pente, qui nous oblige à sortir 3 DVA cachés dans la neige en moins de 8 minutes et à finir notre meringue jusqu'au bout  ... Pffffff ! Durs ces examens finaux ! Enfin on a quand même pas perdu tout notre temps, on a tous réussi et on a découvert l'Emmental profond, authentique, la patrie de notre nouveau champion du monde de descente, Beat Feuz !

 
 
 

Christine est une accro du virage court (6423 en une semaine !) et de la vallée de Conches, c'était notre troisième semaine commune dans le haut Valais ! Elle avait réuni autour d'elle la belle équipe avec Iris, son rire tellement communicatif,  toujours attentive aux autres, Bernard notre maître de chaix au nez  subtil, cascadeur à ses heures, toujours à fond les manettes, Marie-Antoinette aux fixations si fragiles mais au coeur si tendre, son mari Jean-Jacques, mais oui, celui avec la veste jaune avec la tête toujours fendue d'un sourire et le so british Rolf qui pour un temps avait laissé son canoé parqué le long de la Nahani River ! Des personnes toutes très chaleureuses et très intentionnées qui n'ont pas omis mon anniversaire ... Une magnifique semaine avec  du beau temps et du moins beau, du brouillard et du soleil éclatant, du carton et de la poudre (surtout !) du blanc, du champagne  et du rouge (aussi) ! De très beaux moments ensemble : c'est bon de se retrouver année après année pour une semaine de ski, de détente et de rire !

 
  
  
 
 
  

Les fées de la Bregenzerwald du Voralberg autrichien n'ont pas été très sympas avec Pierre R (l'autre ...) : au troisième jour de notre semaine de rando qui avait si bien commencé dans le canton d'Appenzel et qui s'est poursuivie dans la région de Au, le stage s'est brutalement terminé pour lui en hélicoptère avec une fracture du tibia, à 6 minutes de la voiture ! Pas de chance, cela peut arriver bien sûr mais on s'en passerait volontiers ... Un sauvetage hyper pro en longue line effectué de main de maître en forêt par une équipe autrichienne très efficace et rapide. Pour les autres participant(e)s, Marie Odile, Josée, Marie Noëlle, Pierre Edy et ... Lyska, la chienne mascotte de Pierre, la semaine s'est poursuivie à raison de nos mille mètres de dénivellés quotidiens avec des descentes en bonnes voir excellentes conditions. A l'issue de la semaine, je peux vous dire qu'on peut pratiquer la rando à ski à tout âge et dans tous les états médicaux imaginables. Pour cela, il fallait un groupe comme le nôtre, très solidaire et encourageant à chaque moment de faiblesse que pouvait montrer l'un ou l'autre du groupe. C'est aussi,c'est surtout cela l'esprit de la montagne.

 
     
 

<< 1 ... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ... 87 >>