Edgard Oberson, guide de montagne Parcours Arles Liens Contact
Bandeau photos
Accueil Nouvelles Alpinisme Escalade Famille Rando à ski Voyages, expéditions Programme Tarifs
Dernières nouvelles

 

Brrrrrrrrrr. On a eu droit à la vague de froid qui a traversé l'Europe et on a vraiment claqué du bec au début de notre semaine débutée dans le canton d'Appenzel ! Difficile de s'arrêter pour picniquer par exemple ... Heureusement pas de vent violent plus tard dans notre coin d'Autriche, où les courses sont d'altitude modeste. C'était une semaine-découverte pour tout le monde : Marie et Jean-Jacques, Iris et Christine, Bernard et Rolf, et Arlette qui  rejoint ce très bon groupe, fraternel et rigolo et que je retrouve année après année depuis .... années. Ils sont top ! Toujours bien motivé, toujours curieux, près à se lancer dans n'importe quel spot que j'aurai pu découvrir. Et le Voralberg en est un que j'affectionne particulièrement depuis quelques années. Cinq jours, cinq courses et ... quelques patisseries ont de quoi tisser des liens magiques.

 

J'ai dans ma manche plusieurs destinations de rêve, loin de la masse des skieurs, où il n'est pas rare de ne voir personne de la journée. De ces endroits, que je ne divulgue que sous la torture, je suis très avare en commentaire sur l'internet et j'y emmène les clients  qui me font confiance année après année. Ce ne sont jamais des endroits "à la mode" et quand ils le deviennent, je n'y retourne plus. J'ai donc toujours un de ces endroits confidentiels en réserve que je découvre lors de mes vacances. Certains de mes collègues me reprochent  de faire de la rétention d'informations ... J'accepte la remarque, mais la pratique du ski de randonnée est devenue tellement populaire qu'il devient de plus en plus difficile d'éviter la foule. Et moi je n'aime pas la foule et le bruit.

C'est toujours pour moi un immense plaisir de partager leur examen final d'avalanche (Hiver 2). Je parle des Accompagnateuirs de Randonnée (mais pourquoi ne pas les nommer Guide de Randonnée puisqu'en allemand on dit Wanderleiter et en anglais Trekking Leader ??). Traditionnellement, nous organisons cet examen dans l'Emmental, entre les cantons de Berne et de Lucerne. Les conditions cette année étaient extraordinaires parce qu'il avait neigé 30 cm et qu'aucune trace ne pouvait influencer les choix et les décisions des candidats. C'était donc une mises en situation bien réelle où les cheminements planifiés et la lecture de carte devaient être impeccables. Ces futurs collègues ont une très bonne formation, exigeante, planifiée sous forme de modules organisés par l'ASGM (Association Suisse des Guides de Montagne). Elle aboutit à un diplôme fédéral qui en fait un véritable métier reconnu, comme celui de Guide de Montane ou de Professeurs d'Escalade.

Une semaine so ... so ... Parfois de la neige sublime, bien poudreuse, parfois une visibilité limitée à ... 5 mètres ! Difficile de lâcher les chiens dans ces conditions. Prudence requise, courses choisies en fonction de ces conditions. Quelques bobos à signaler, dont un plus sérieux, Dom qui a foncé dans un trou (qu'il n'avait pas vu ...) s'est cassé une jambe. Et le jour de mon anniversaire en plus ! (bien fêté plus tard d'ailleurs ...) Avec le brouillard, impossible de faire venir un hélicoptère et c'est une colonne terrestre qui nous a rejoint. Bon, nous ne sommes pas restés inactifs et plutôt que de rester sur place dans le froid, nous avons tout de même pu descendre ... sur le derrière en ménageant le mieux possible la jambe brisée jusqu'à la rencontre de la colonne magnifiquement équipée et très professionnelle. Belle expérience. La solidarité a bien joué, et tout le monde a aidé le mieux possible pour le sauvetage, Josée, Eli, Madeleine, Rolf et Agnès. Quant à Marie-Odile et Rémi, ils ont pu nous  réceptionner et nous réconforter à notre retour. Au Muotatal, nous y reviendrons, c'est sûr, le potentiel est immense et ce n'est pas un accident modeste qui va nous décourager !

 

On a bien eu besoin de protection et il fallait y croire pour démarrer cette semaine dans les Grisons, à un jet de pierre du wef et de ses mondanités, avec une route fermée à cause des dangers d'avalanche qui devait nous mener dans ce joli village du Prätigau ! Danger très fort, niveau 5 annoncé dans notre région ... L'avantage d'une telle situation c'est qu'elle ne peut que s'améliorer, et cela a été le cas en effet, niveau 5 le premier jour, théorie avalanche dans un hôtel de la vallée, 4 le deuxième jour pour une jolie sortie "hygiénique" mais avec un paysage et une lumière à vous couper le souffle, 4 toujours pour le troisième jour où on a pu faire du ski magnifique en poudreuse, bref une semaine tout à fait agréable, en grande partie due aux belles personnes qui y ont participé. Certaines que je retrouve année après année comme Catherine, Rolf et Didier un bon bras droite,une personne  loin d'être une inconnue comme Françoise que je peux enfin connaître sur le terrain et  d'autres que je découvre comme un privilège, Isabelle, Martine, Danièle et Pog. Bon esprit positif, beau partage ... belle semaine, merci à tous d'y avoir crû !

<< 1 ... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 ... 90 >>